Les entreprises sont de plus en plus interdépendantes. Elles interagissent avec des tiers (fournisseurs, sous-traitants, partenaires…) de plus en plus nombreux. Chacune de ces relations induit des risques et le respect de référentiels variés, qu’il s’agisse de corruption, de fraude ou de fuite, de perte ou d’altération d’informations sensibles. Dès lors, la gestion des risques tiers est de plus en plus réglementée dans différents domaines.

The post Gestion des risques SSI et lutte contre la corruption : Une approche mutualisée first appeared on UnderNews.
Source de l’article sur UNDERNEWS