Le FBI perd des messages, c’est la faute de Samsung pour Trump

Environ 50.000 messages échangés entre agents du FBI de décembre 2016 à mai 2017 sont apparemment irrécupérables. Donald Trump nomme déjà un responsable : le Coréen Samsung serait à blâmer.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.