Satori : les chercheurs imposent une trêve des confiseurs au botnet IoT

Les chercheurs de la société Qihoo 360 Netlab alertaient au début du mois sur l’apparition d’un nouveau botnet IoT, baptisé Satori et fort de 260.000 machines infectées. Comme Mirai, celui-ci semble être l’œuvre d’un amateur.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.