Les chercheurs en cybersécurité ont découvert une nouvelle vulnérabilité critique affectant le protocole Server Message Block (SMB) qui pourrait permettre aux attaquants de divulguer la mémoire du noyau à distance, et lorsqu’elle est combinée avec un bogue annexe précédemment divulgué, la faille peut être exploitée pour réaliser des attaques d’exécution de code à distance.
Source de l’article sur UNDERNEWS

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.