Articles

L’Intelligence Artificielle pour accélérer vos processus financiers

De nombreuses études (1) estiment que les organisations financières dédient plus de 50% de leur charge de travail à la collecte et l’analyse de données. C’est pourquoi l’automatisation est un outil à fort potentiel.

Avec la plateforme SAP S/4HANA, l’ERP nouvelle génération, SAP introduit un ensemble de techniques  permettant à la machine d’imiter une forme d’intelligence réelle, l’Intelligence Artificielle.

Les domaines d’application sont nombreux et peuvent être mis au service de la transformation de la fonction finance.

Le Machine Learning  pour optimiser la réconciliation bancaire

La réconciliation bancaire est un exemple de processus qui implique de nombreuses actions manuelles, notamment pour les flux d’encaissements :

  • des volumes importants de paiements à réconcilier manuellement malgré des règles prédéfinis,
  • des paiements sans références factures, des données de base incomplètes, des paiements avec écarts qui complexifient les actions de réconciliation,
  • des règles spécifiques à mettre en place en fonction des pays, des formats, des modes de paiements.

SAP introduit dans la suite SAP S/4HANA, une solution innovante basée sur du Machine Learning et permettant d’atteindre des taux d’automatisation proche de 97%.

La solution apprend des données et actions historiques, c’est-à-dire des répétitions (patterns) dans un ou plusieurs flux de données (extraits de comptes électroniques, avis de paiements, banques partenaires/sociétés,…) et en tire des prédictions de réconciliation en se basant sur des statistiques.

Les critères de réconciliation sont ainsi continuellement affinés et  les nouveaux cas, les exceptions, traités en autonomie. Les taux d’automatisation considérablement améliorés contribuent à réduire les coûts de déploiements et coûts opérationnels.

L’analyse prédictive pour améliorer la prise de décision

L’évolution constante des modèles économiques  impose aux directions financières de gagner en efficacité et en agilité. Elles doivent anticiper les impacts sur les revenus, la profitabilité, l’affectation des ressources afin d’orienter la stratégie de l’entreprise.

La plateforme SAP S/4HANA embarque des scénarios d’analyses prédictives permettant d’établir des prévisions de chiffre d’affaires très fiables via des algorithmes se basant sur des données actuelles et historiques, internes et externes à l’organisation tel que le pipeline des ventes, les tendances du marché, l’évolution du PIB d’un pays, etc.

Ces prédictions effectuées en temps réel alimentent le processus de planification budgétaire et sont déclinées à tous les niveaux de l’organisation où des ajustements peuvent être effectués.

A cela s’ajoutent des outils de simulation permettant de visualiser l’impact des choix stratégiques tel que les changements d’organisation, le développement de nouveaux produits, etc.

Lutter contre la fraude et la cybercriminalité

La crise sanitaire et économique inédite que nous vivons ouvre aux fraudeurs de nouvelles failles pour parvenir à leurs fins. De nombreuses attaques n’étant jamais identifiées, il est impossible de déterminer avec précision les pertes pour les entreprises. En 2020, d’après l’ACFE Report to the Nations (2), la fraude et la cybercriminalité ont causées des pertes estimées à plus de 3 Milliards € dans 125 pays  (~5% du chiffre d’affaires des entreprises concernées, avec une moyenne de 415 K€ par attaque en Europe).

Avec SAP S/4HANA, SAP propose des solutions pour contrôler des volumes importants de transactions, identifier en temps réel les menaces et transactions frauduleuses et ainsi limiter les risques de pertes financières.

L’Intelligence Artificielle émet des recommandations permettant d’affiner continuellement les règles de contrôle et l’identification de nouveaux schémas de fraude sur la base de données historiques internes comme externes. Les taux d’efficacité dans la détection des anomalies et des fraudes se trouvent considérablement améliorés.

Au-delà des multiples scénarios disponibles en standard, SAP complète son offre SAP S/4HANA par une plateforme d’innovations dans le cloud (Business Technology Platform) qui permet de développer des applications et extensions autour du cœur SAP S/4HANA.

À travers la Business Technology Platform, les départements financiers ont accès aux technologies innovantes tel que le Machine Learning, l’analyse prédictive, les chatbots ou encore la Blockchain, à partir desquelles ils peuvent imaginer de nouveaux cas d’usages.


(1) A future that works: Automation, employment and productivity, Mckinsey&Company

(2) Report to the Nations, ACFE

The post L’Intelligence Artificielle pour accélérer vos processus financiers appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Quatre manières de préserver notre planète

La plupart des pays industrialisés recyclent leurs déchets depuis déjà des décennies. Nous trions le verre, le plastique, le papier et le textile en les jetant dans les poubelles prévues à cet effet. Mais qu’advient-il ensuite de ces déchets ? En faisons-nous assez ? Et qu’en est-il des régions qui sont devenues des dépotoirs ou qui n’ont pas mis en place de systèmes de recyclage ?

Malgré nos efforts, près de 9 millions de tonnes de plastique sont déversés chaque année dans les océans en raison de notre modèle de consommation linéaire actuel Extraire, Fabriquer, Jeter.

L’entassement des déchets dans les décharges n’arrange rien. Pas moins de 1,3 milliard de tonnes de déchets sont mis en décharge chaque année et ce chiffre devrait grimper à 2,2 milliards de tonnes en 2025. Les dommages causés à l’homme, à la faune sauvage et à l’environnement sont considérables, mais nous pouvons prendre des mesures pour les atténuer.

Le cas des vêtements

Outre les déchets plastiques et électroniques, les textiles, notamment les textiles non biologiques, sont en grande partie responsables du problème. Selon l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis (EPA), les Américains jettent 13,1 millions de tonnes de textiles par an, dont 15 % seulement sont recyclés. Cela signifie que plus de 11 millions de tonnes de textiles sont déversés chaque année dans les décharges, libérant dans le sol des colorants et des produits chimiques qui contaminent les eaux souterraines et nuisent à l’environnement. Pire encore, à mesure que les textiles se décomposent, ils libèrent du méthane, un gaz à effet de serre nocif qui contribue de manière significative au réchauffement climatique.

L’industrie textile est la plus polluante après le logement, le transport et l’alimentation. L’apparition des achats en ligne a bouleversé nos habitudes. Aujourd’hui, les consommateurs commandent les articles en plusieurs tailles ou plusieurs couleurs, les essaient et retournent ce qui ne leur convient pas, ce qui crée de nouveaux défis pour les commerçants. De nombreux détaillants sont contraints de jeter plus de 25 % des articles retournés, soit des tonnes de marchandises neuves déversées chaque année dans les décharges.

Dans ce contexte, le secteur de la mode éphémère est soumis à de fortes pressions pour repenser sa stratégie de production et merchandising en vue de réduire les dommages écologiques.

Quatre gestes pour réduire les déchets

La protection de l’environnement relève de la responsabilité collective. Si les gouvernements, les consommateurs, les fabricants et les détaillants font leur part du travail, il est encore possible d’inverser la tendance. En tant que citoyens et consommateurs, nous avons un rôle important à jouer.

Nous pouvons tous refuser d’acheter des articles en plastique à usage unique, des produits vendus dans des emballages superflus ou des vêtements bon marché qui finissent dans des décharges après avoir été portés une ou deux fois.

Nous pouvons réduire les déchets en évitant d’en générer, par exemple en réduisant le volume des marchandises achetées en ligne, puis retournées au vendeur. Pour ce qui est de la réutilisation, cette pratique est en plein essor. Des friperies aux associations caritatives, il existe de nombreux moyens de remettre des textiles, meubles et appareils sur le marché plutôt que de les déverser dans les décharges.

Enfin, le recyclage doit être l’objectif ultime. Il permet non seulement de réduire la dépendance à l’égard des matières premières, mais il crée des emplois et diminue l’impact de notre société de consommation sur l’environnement.

Toutefois, il existe encore un énorme fossé entre ce que nous aspirons à faire en tant que consommateurs et notre comportement au quotidien.

Même si plusieurs études, telles que l’enquête sur les emballages plastiques de 2017 réalisée par l’institut britannique de sondage Populus, confirment la motivation des consommateurs à mieux gérer leur consommation et leurs déchets de matières plastiques, il reste encore beaucoup à faire. Par exemple, les étiquettes d’emballage sont souvent source de confusion et la communication des collectivités locales sur les options de recyclage disponibles n’est pas suffisamment claire.

Une participante à une enquête a donné un excellent exemple de la complexité à laquelle les consommateurs sont confrontés lorsqu’ils tentent d’adopter les bons gestes. « J’ai effectué des recherches sur les couches biodégradables, qui me semblent être une bonne idée », a-t-elle déclaré. « Mais apparemment, ces couches peuvent uniquement être recyclées dans un composteur. Si elles sont mises en décharge, elles produisent du méthane, ce qui est réellement nocif pour l’environnement. »

Le défi de SAP concernant les matières plastiques

S’agissant des matières plastiques et de la pollution qu’elles engendrent, une manière de résoudre le problème serait de les éliminer tout simplement de la chaîne logistique.

L’an passé, l’équipe SAP Leonardo a lancé un projet d’innovation collaborative dans le cadre du UK Plastics Pact de WRAP afin de trouver de nouvelles solutions face au problème de pollution plastique. L’initiative a débuté par une enquête ethnographique visant à déterminer comment les citoyens perçoivent le défi de la pollution plastique. Sur la base des résultats de l’enquête, cinq personas ont été développées pour représenter les attitudes et comportements qui prévalent aujourd’hui dans la société britannique, depuis les sympathisants jusqu’aux ardents défenseurs de l’écologie.

Plusieurs thèmes sont ressortis de cette étude : le devoir de réduire la consommation de matières plastiques, la confusion et les mythes sur le recyclage, la nécessité d’apprendre et de répondre de manière appropriée et, enfin, la nécessité de sensibiliser.

Dans le cadre de la deuxième phase du projet, un marathon de programmation et une session de conception créative organisés sur trois jours ont rassemblé des experts et des innovateurs de SAP et de grandes entreprises internationales comme Unilever, HSBC et Deliveroo. Les équipes ont été invitées à concevoir des prototypes de produits et services autour des cinq thèmes pour les différents personas. Les prototypes sont en cours de développement et de test dans une phase d’incubation. Les solutions visant à éliminer le plastique seront présentées à l’occasion de l’exposition collective Design Frontiers, qui se déroulera au London Design Festival en septembre prochain.

Autres bonnes nouvelles

Pour ce qui est de la gestion des déchets industriels et ménagers, le lot d’efforts déployés varie d’un pays à l’autre. La Suède importe à présent des déchets, car moins de 1 % de ceux générés dans le pays se retrouvent dans des décharges. Le reste est recyclé ou brûlé pour chauffer les maisons. Le processus est tellement efficace que la Suède s’est mise à manquer de déchets et a commencé à en importer auprès de pays voisins pour alimenter son programme national de valorisation énergétique.

L’Allemagne est un autre exemple : sur les 45,9 millions de tonnes de déchets ménagers produites en 2017, seules 0,5 million de tonnes ont été mises en décharge grâce aux directives de l’UE, à des réglementations nationales strictes en matière de gestion des déchets et à des installations de traitement des déchets de pointe. La ville de Heidelberg, par exemple, a ajouté des capteurs intelligents à ces bacs à ordures et les a connectés à la solution SAP Connected Goods. La ville dispose désormais d’une visibilité en temps réel sur l’état des déchets, ce qui réduit le nombre de camions à ordures sur la route, en éliminant le ramassage inutile et le remplissage excessif. Cela a également contribué à la réduction du bruit, du trafic et de la pollution.

On constate aussi des progrès dans le Global Fashion Agenda. À la fin du premier semestre de l’année dernière, l’Engagement 2020 en faveur du système de mode circulaire avait été signé par 94 entreprises représentant 12,5 % du marché mondial de la mode. Ces entreprises se sont engagées à collecter et revendre des vêtements et des chaussures, de même qu’à accroître la part de vêtements et chaussures fabriqués à partir de fibres recyclées. Elles ont également promis de rendre compte des progrès annuels et, plus important encore, de transformer leurs pratiques commerciales linéaires actuelles.

De plus en plus d’entreprises prennent conscience des avantages d’une approche circulaire et de plus en plus de consommateurs réclament des produits et services plus durables. Dès lors, il est encore possible d’inverser la tendance.

Découvrez Isabelle Pierard et son entreprise Soulyé

Click the button below to load the content from YouTube.

Découvrez Isabelle Pierard et son entreprise Soulyé

Publié initialement en anglais sur Forbes dans la catégorie Brandvoice

The post Quatre manières de préserver notre planète appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

What’s New in Ecommerce, February 2021

There are some interesting shake-ups on the horizon for ecommerce: Experiential shopping, Virt-ical worlds, Au naturale models.

We’re starting to see signs of them already — many of them spurred on thanks to the events of 2020. Below, we’re going to explore what’s going on with these new ecommerce trends and technologies and take a look at a bunch of sites that are setting really cool examples for each.

1. Experiential Shopping

With many stores, either closed to in-person shopping during the pandemic or their capacities severely limited, online shopping and BOPIS became much more attractive options for consumers.

That said, buying something like a pair of jeans or a new pair of glasses is much different than the pack of toilet paper someone’s bought for years. There are just some things you have to try to know if you’re going to like it and make sure it fits.

Augmented reality and other immersive shopping tools are bringing those “try-on” capabilities to people’s homes.

There are a number of technologies built specifically for this purpose:

Obsess is a particularly noteworthy one. It’s an ecommerce platform that enables retailers to build virtually immersive shopping experiences. Charlotte Tilbury is one such retailer that is taking advantage of it.

Obsess, the augmented reality and immersive shopping experience platform

At the end of 2020, Obsess announced that it had received $3.4 million in seed funding, so expect to see more Obsess-powered ecommerce sites and apps.

ByondXR is another platform that empowers brands to design immersive experiences for online shoppers:

ByondXR helps brands create experiential shopping

Retailers like Lancome, Procter & Gamble, and Calvin Klein have used ByondXR’s immersive commerce technology.

Another option is offered by Matterport:

Matterport's virtual shopping experiences and 3D store mapping tech

This technology is interesting as you’re not just creating a virtual store. You can also design a 3D model of a brick-and-mortar shop that in-store shoppers can use to get in and out quickly.

2. Virt-ical Worlds

There’s a new trend brewing, and we see it most commonly on websites for fresh and youthful brands. I wouldn’t say it’s nostalgic design, per se, though there are certainly some elements reminiscent of the bold, in-your-face style of the web in the late ‘90s and early ‘00s.

No, I think what we see here is a creative reimagining of our world.

With so many people having spent time in their homes and with their faces glued to screens, there’s been a blurring between our VIRTual and physICAL worlds. This new web design trend is one I’m going to call the Virt-ical World. While parts of these sites look like the websites we’ve designed in years past, there are motion, color, and sizing elements that feel more like a trippy virtual simulation.

Let’s look at some examples.

Starface is a company that creates acne-fighting products.

Starface's in-your-face website design

This is one of the more experimental designs in this set of examples. Still, it’s one that shows us how far the boundaries can be pushed without totally compromising the online shopping experience.

Billie is another company having fun with this trend. I’d say this is on the opposite end of the spectrum.

Billie has a fun, candy-colored website design

For the most part, this ecommerce site looks similar to other small retailer sites. However, the fun, candy-colored palette, the bobbing products, and the color shifts add a somewhat surreal element to the design.

Catching THEO is another ecommerce brand playing around with this Virt-ical World.

Catching THEO mixes nostalgia and modern design

See what I mean by this style feeling somewhat nostalgic? Thankfully, this site commits to today’s good, clean, responsive design while only using some of the more fun and quirky elements from the past.

Au Naturale Models

When I talk about au naturale models, I’m really referring to the makeup-less faces, relaxed hairstyles, and casual apparel that we’re seeing ecommerce models don these days.

I think it’s safe to say we have the pandemic to thank for this. And it’s not just because many of us took a more casual approach to getting dressed during the week. It’s also because the pandemic wiped away the glitz and glamour from many of our lives.

I don’t know about you, but it was kind of nice seeing fewer Instagram influencers flaunting their luxurious lifestyles and more real people rocking their matching pajama sets. I think brands have sensed this change in mood over the last year, and they’re now putting forward their own simple and casual styles for us to connect to.

There are tons of ecommerce websites we’re seeing this on in 2021.

Here’s Dove’s homepage, where they specifically call attention to the lack of digital distortion in the photo:

Thinx also uses more natural and realistic-looking models to show off its undergarment products:

Madison Reed takes a unique approach with this trend:

Madison Reed shows off some of the real faces of its customers

While the hair color brand does a great job of using diverse models around the site, it also has this scrolling bar showing off its customers’ very natural and real faces.

Wrap-Up

It feels like ecommerce trends and technologies are changing at a rapid pace these days. To help you stay on top of what’s new in ecommerce, stay tuned to this blog for more interesting news and changes to the landscape.

Source

The post What’s New in Ecommerce, February 2021 first appeared on Webdesigner Depot.


Source de l’article sur Webdesignerdepot

5 Web Design Trends and Ideas for 2021

One of the few bright spots in 2020 has been the creativity companies and individuals alike have exhibited in dealing with what, at times, seemed to be overwhelming problems.

The world of web design was no different. Designers and agencies had to adapt and implement new color schemes or design new shopping experiences, which made some of the previous design trends not fit for the current design problems.

We’ll take a look at these newest design trends and the rationale behind them. As we do so, we’ll also take a look at some of BeTheme’s 600+ pre-built sites that have already put them to good use.

1. Comforting Color Palettes Lighten the Load

In years past, bolder color schemes were one of the hallmarks of web design trends. Their purpose was to quickly engage a visitor and prompt him or her to respond emotionally.

Given all the drama and turmoil we were subjected to through most of 2020, we’ve come to welcome the use of toned-down colors in marketing instead of the bolder, brasher, and more “in-your-face” color schemes. 

Bellroy’s website puts toned-down colors to good use. This company’s product line of wallets, bags, and the like, are designed to keep people’s belongings organized, safe, and secure. A wild color scheme simply wouldn’t be fitting.

How, then, are brightly-colored products dealt with? Thanks to judicious uses of white space and background photos, this website still emphasizes a toned-down color palette.

The BeSpa pre-built website is another example of a color scheme that almost immediately puts the mind at ease.

Calm and soothing? Yes.

Boring? Definitely not.

Comfort and security are the emotional drivers in this example.

2. Seamlessly Intermingle and Balance Physical and Digital Imagery

People confined to their homes because of Covid-based restrictions spent many more hours looking at their screens in 2020. Online programming began to take on the appearance of a reality show that blurred the boundaries between the real and the digital.

Whereas web designers tended in the past to rely on either photos or illustrations in their designs, these same designers have started to integrate these blurring effects into their designs, with results that range from amusing and quirky to highly informative.

Check out this example from fashion designer Constance Burke

It’s not every day you see real models wearing hand-drawn fashion sketches. But it’s just one example of how the physical can be blended with the digital.

The BeSki pre-built site does the same blending of the two, but in a totally different way:

The sections’ designs switch from predominantly physical to largely digital and back again, an excellent approach that provides a maximum amount of useful information.

It’s also worth noting how snowbanks are effectively used to seamlessly transition from one section to the next.

3. Create Well-Organized and Helpful Shopping Experiences

More people spending more time at home has created a surge in online shopping. As a result, many online store owners are now feeling the effects of increased competition.

Consumers look for brands they believe they can trust. At the same time, they want their online shopping experiences to be as quick and painless as possible. They look for (and expect) quick and effective product search capabilities, helpful and effective product displays, one-page product descriptions, and the like.

Walgreen’s product page design is especially well-suited for 2021 ecommerce shoppers: 

Everything shoppers usually need to know is presented above-the-fold. They can easily proceed to the next step or scroll down for reviews or additional product specifications. 

BePestControl’s pre-built website uses a similar product design approach: 

In this example, the main selling points are up-front and are kept short and sweet. The shopper can either hit the ‘Add to Cart’ button or look below the button for additional information.

In both examples, a visitor doesn’t have to mull over what step to take next since one of the design objectives is to make the shopping experience as easy and as satisfying as possible.

4. Take Advantage of the Benefits of User-Controlled Video Content

Once upon a time, video content was “the thing” to incorporate in a website. Hero background videos proved to be particularly engaging, and “how-to” videos presented much more useful information than illustrations or blocks of text could.

On the other hand, Auto-play videos, those that started on their own, all too often had a tendency to irritate rather than inform, especially when their content didn’t address a visitor’s immediate concern.

Thanks to Zoom and similar video platforms that came into widespread use in 2020 and to website designs that include video “Play” buttons, users have become much more comfortable with the medium. As an example, Shoppers have been given total control over if or when they want to view a given video. 

This is the design approach Payoneer has taken: 

The white “Pay” button is impossible to miss, and while it is designed to encourage a visitor to watch a testimonial, doing so is completely optional.

The BeOptics pre-built website cleverly slips in a video play option as well: 

In this example, when visitors hover over the “See More” button, it lets them know that they have the option to watch the video if they want to learn more.

5. Trust Builders Should be Non-Negotiable Web Design Elements

There are various ways in which products are organized or showcased in brick and mortar businesses to instill trust. Helpful and friendly staff also contribute to instilling trust.

Some of these trust-builders are easily incorporated into eCommerce designs. Others, though more difficult to fit in, can usually be satisfactorily addressed.

Digital trust builders can include.

  • Logos (familiar, whimsical, innovative, engaging)
  • Portfolios and/or product pages
  • Customer reviews, product ratings, and client testimonials
  • Case studies and product or price comparisons
  • Safety and security seals, e.g., Better Business Bureau, PayPal checkout
  • Charts, graphs, counters, and other data visualization techniques
  • Proof of social, charitable, or community-related actions and contributions

Put, trust-building content will beat hard-sell techniques every time, especially if you would like your customer base to include referred and repeat customers.

Omaze, for example, gives people entries for prizes based on their donations while at the same time highlighting the good things it and its donors have brought about.

To help build trust, the site devotes space to highlighting publications that have featured Omaze and the work it has done and is doing.

Plus, it puts data visualization and non-profit testimonials into play to give visitors an added insight into what is going on behind the scenes: 

As you can see, it doesn’t have to be difficult to incorporate genuine trust-building content into your website designs.

BePortfolio is a great example of how you might go about doing this for a portfolio site, whether it’s your own or a site for a client:

The home page alone has plenty of space for including trust-building content:

  • A satisfied customer counter
  • Product usage case studies and testimonial
  • Portfolio highlights
  • Client and partnership logos

And it can only get better as a visitor moves through the site, but only if you’ve chosen to make that happen.

Have You Started to Take These New Web Design Trends to Heart?

We’re not suggesting that you throw the baby out with the bathwater, but some trends will need to be discarded to enable you to adjust to a new normal. Other 2020 design trends, like minimalism and headline topography, are likely to remain popular for years to come.

New trends that incorporate calming color palettes, image blending, more efficient eCommerce UX designs, user-controlled video, and trust-building elements should give your customers the feeling of comfort and security they will be seeking in 2021.

If you want to implement some or all of these new trends in your 2021 website designs, BeTheme’s 600+ pre-built sites make doing so an easy task.

 

[– This is a sponsored post on behalf of BeTheme –]

Source

The post 5 Web Design Trends and Ideas for 2021 first appeared on Webdesigner Depot.


Source de l’article sur Webdesignerdepot

SAP reconnu 2ème meilleur employeur au classement Top Employer France

SAP France a été reconnu comme 2nd meilleur employeur de France pour 2021 par le Top Employers Institute. Le leader du logiciel d’entreprise d’origine Européenne progresse cette année de 4 places et se voit certifié pour la 9ème année consécutive au niveau national.

SAP est ravi d’être à nouveau certifié comme employeur de choix, en particulier dans un environnement difficile qui a bouleversé les normes personnelles et professionnelles. En 2021, l’entreprise reste plus que jamais engagées envers ses collaborateurs : continuer à développer des politiques de travail flexibles; aider les employés à maintenir leur bien-être physique et mental; investir dans l’apprentissage et le développement; évoluer vers un lieu de travail encore plus inclusif; et continuer à attirer les meilleurs talents et les plus diversifiés.

« L’expérience collaborateur figure au cœur des priorités de l’entreprise. Notre conviction fondamentale est que les équipes les plus diversifiées fournissent les résultats les plus innovants. Chaque jour, nous nous efforçons de rendre notre lieu de travail plus inclusif et de favoriser un environnement où les collaborateurs  peuvent se développer tout ayant un impact positif sur le monde qui nous entoure », déclare Caroline Garnier, Directrice des Ressources Humaines de SAP France.

Les organisations certifiées Top Employers s’engagent à fournir le meilleur environnement de travail possible à leurs collaborateurs à travers des pratiques RH innovantes qui privilégient l’humain.

SAP également reconnu comme l’un des meilleurs employeurs mondiaux en 2021

SAP a également a été reconnu comme Global Top Employer et se classe parmi les 16 premières entreprises au monde pour ses politiques et pratiques exceptionnelles en matière de ressources humaines. C’est la quatrième année consécutive que l’entreprise reçoit ce prix.

De plus, l’Amérique du Nord et l’Europe ont obtenu le statut de Top Employer régional. Avec des bureaux dans 130 pays, SAP est une entreprise mondiale et se réjouit que ses pratiques en matière de ressources humaines aient été reconnues dans les pays suivants : Belgique, Brésil, Canada, Chine, République tchèque, France, Allemagne, Grèce, Inde, Israël, Italie , Mexique, Pologne, Portugal, Russie, Afrique du Sud, Espagne, Turquie, Royaume-Uni et États-Unis.

Selon Sabine Bendiek , directrice des ressources humaines et membre de la direction de SAP SE, «La transformation numérique commence avec les gens. Je suis fier que l’équipe RH de SAP se soit adaptée aux vents contraires de 2020 avec agilité, résilience et empathie. En augmentant nos effectifs dans les périodes difficiles, en garantissant les niveaux d’engagement les plus élevés et en accordant la priorité à la santé de nos employés, l’équipe des ressources humaines s’est avérée être un véritable catalyseur de la réussite de l’entreprise. »

Être reconnu comme l’un des meilleurs employeurs mondiaux 2021 témoigne de la culture et des opportunités uniques qui font de SAP un lieu de travail formidable.

Le programme Top Employers Institute certifie les entreprises en fonction de leur participation et de leurs résultats à l’enquête « HR Best Practices Survey ». Cette enquête couvre 6 grands domaines RH, répartis en 20 thématiques telles que la stratégie de gestion des talents, l’environnement de travail, le Talent Acquisition, la formation et le développement des compétences, le bien-être au travail, ou encore la diversité et l’inclusion.

Pour en savoir plus sur la reconnaissance que SAP a obtenue en tant que lieu de travail de premier plan, en matière de diversité et d’inclusion, pour l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, et plus encore, visitez la section Prix des employeurs de sap.com.

Suivez # LifeAtSAP sur Instagram , Facebook , Twitter et YouTube pour recevoir régulièrement des nouvelles et des mises à jour sur les carrières chez SAP.

 

À propos du Top Employers Institute

Le Top Employers Institute est l’autorité internationale qui certifie l’excellence des pratiques RH. Nous contribuons à accélérer l’impact de ces pratiques pour améliorer le monde du travail. Le programme de certification du Top Employers Institute permet aux organisations participantes d’être validées, certifiées et reconnues comme des employeurs de référence. Créé il y a 30 ans, le Top Employers Institute a certifié plus de 1 600 organisations dans 120 pays/régions. Ces Top Employers certifiés ont un impact positif sur les vies de plus de 7 millions de collaborateurs à travers le monde.

Top Employers Institute. For a better world of work.

The post SAP reconnu 2ème meilleur employeur au classement Top Employer France appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Une méthodologie claire pour une migration réussie – Laboratoire Renaudin adopte l’ERP SAP S/4HANA avec STMS

2020 aura été une année clé pour le SI de Laboratoire Renaudin. L’industriel basque a en effet basculé vers l’ERP intelligent SAP S/4HANA, avec son partenaire STMS, en s’appuyant sur la méthodologie Move to SAP S/4HANA.

PME familiale indépendante, Laboratoire Renaudin est devenu au fil des décennies un véritable industriel de la pharmacie, avec son site de production de 20 000 m², situé à Itxassou, au cœur du Pays Basque. Sa spécialité ? Les injectables de petit volume (ampoules, flacons et poches). En 2019, l’entreprise a ainsi écoulé 87 millions d’ampoules, essentiellement auprès d’hôpitaux et de cliniques, en France comme à l’étranger.

Laboratoire Renaudin utilise des solutions SAP depuis 2012, avec un ERP très intégré, présent tout au long de la chaîne de production. Une solution qui gère la plupart des processus et est utilisée par 120 des 220 salariés de l’entreprise. La tierce maintenance applicative de cette offre est assurée par l’intégrateur STMS, spécialiste depuis plus de 10 ans des solutions SAP.

Le SI de l’entreprise était arrivé à un tournant. Les conditions étaient favorables à la migration d’ECC vers SAP S/4HANA et l’entreprise craignait de devoir faire face par la suite à un embouteillage de migrations réalisées sur le tard. Certains développements programmés en interne avaient également intérêt à être réalisés pour l’ERP intelligent SAP S/4HANA et non pour ECC, afin de ne pas rajouter de dette technologique supplémentaire.

Cette mission de migration a été tout naturellement confiée à STMS, qui a appliqué la méthodologie Move to SAP S/4HANA en prélude au projet. « Nous avons souscrit à l’offre Move, dans des conditions tout à fait transparentes, explique André Mateescu, directeur commercial de Laboratoire Renaudin et sponsor du projet. Nous n’avons eu aucune mauvaise surprise, dans la mesure où tout a été bien cadré et les budgets tenus. »

Une méthodologie claire pour une migration réussie

Première étape, comprendre quelle valeur attendre de SAP S/4HANA et quelle approche adopter pour répondre aux besoins métiers et à la stratégie générale de l’entreprise. Cette phase permet aux utilisateurs et à la direction de se projeter dans le futur ERP. Seconde étape, analyser la solution existante afin d’en détecter les points faibles, de recenser les spécifiques et d’identifier les opportunités de simplification du SI et d’adoption de nouvelles technologies.

L’utilisation de SAP Readiness Check 2.0 permet de disposer d’une vue d’ensemble des applications et modules recommandés. L’ABAP Test Cockpit offre pour sa part de tester les spécifiques existants sous SAP S/4HANA. Enfin, les processus de l’entreprise sont comparés aux standards du marché et les outils obsolètes décommissionnés.

Fort des enseignements tirés de ce travail préparatoire, STMS a pu proposer plusieurs trajectoires de migration vers SAP S/4HANA, appuyées chacune par un budget et un planning. Laboratoire Renaudin a opté pour une migration à périmètre constant, permettant de limiter la durée du projet au strict nécessaire. Mais avec une réduction des pain points, la recherche de quick wins, des optimisations autour de la base de données et une modernisation des cockpits, au travers de Fiori.

Un projet mené à bien en 10 mois

Le projet s’est composé d’une phase de migration technique effectuée entre mars et mai 2020. Puis d’une recette métier menée avant et après les congés d’été, suivie d’une bascule à blanc réalisée en octobre. La première phase de la recette a permis de tester les différents flux et de faire remonter les écarts. Pendant l’été, l’équipe technique a pu se pencher sur ces problèmes, avant une seconde phase de recette dédiée à la qualification opérationnelle de la nouvelle solution. La phase de bascule à blanc s’est révélée essentielle pour mesurer avec précision la durée du basculement entre l’ancienne et la nouvelle solution.

La crise sanitaire a eu un effet inattendu sur le projet en reculant son déploiement du 11 novembre 2020 à mi-décembre. Un déploiement qui devrait se dérouler sur trois jours. « Nous fournissons nos produits à des services de réanimation et d’urgence. Nous ne pouvions donc pas nous permettre d’arrêter notre activité en pleine montée de la seconde vague de la Covid, constate André Mateescu. Mais je reste serein quant à la mise en production de la solution. »

Des gains importants sur la base de données

Les premiers bénéfices des technologies SAP HANA se font d’ores et déjà sentir. À commencer par d’importants gains sur la taille de la base de données, qui est passée de 345 Go à 170 Go. Un bénéfice direct de la méthodologie Move to SAP S/4HANA, qui offre l’occasion de réorganiser les données. L’analyse préparatoire a permis également de décommissionner 23 % de spécifiques qui n’étaient plus utilisés.

Laboratoire Renaudin travaille dans un secteur particulier, nécessitant de nombreux développements sur mesure. « Nous avions un peu peur de changer de système de base de données du fait de nos spécifiques, en particulier sur la production, témoigne Amaia Sedes, responsable qualification de l’entreprise. Si cette partie a nécessité beaucoup de travail, elle n’a finalement pas eu d’impact majeur sur la phase de recette. »

C’est là encore un des bénéfices de l’approche Move, qui permet de bien cadrer, planifier, puis traiter les différents thèmes d’une migration vers l’ERP intelligent SAP S/4HANA.

The post Une méthodologie claire pour une migration réussie – Laboratoire Renaudin adopte l’ERP SAP S/4HANA avec STMS appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

Should You Become a Web Designer in 2021?

If you’re here, then you’re thinking about becoming a web designer and wondering if it’s a smart move.

Honestly, it’s not uncommon to be plagued by doubts and what-ifs when making a big career change, and that’s especially so right now, what with all the uncertainty we’ve faced over the last year.

Here’s some good news: It’s never a bad time to become a web designer, which makes 2021 the perfect time to turn your passion into a career! Here are 8 reasons why:

1. People Are Spending More Time Online Than Ever Before

DoubleVerify surveyed consumers’ digital consumption habits in 2020, and guess what it found? The amount of time people spend online has doubled since the pandemic began. Before 2020, consumers worldwide were spending an average of 3 hours and 17 minutes online every day. Now? The average is 6 hours and 59 minutes.

Needless to say, web designers are in high demand as businesses rush to get in front of these consumers.

2. There’s a Big Freelance Boom Right Now

An Upwork study at the end of 2020 reveals that freelancing grew by 22% (about 2 million workers) since 2019. This now-popular career move is a great option for everyone — from university graduates entering the workforce for the first time to anyone who’s been recently laid off. Heck, if you’re just plain unhappy with the course of your career and want to shake things up, freelancing could be the breath of fresh you need.

3. It’s a Future-Proof Field

In these uncertain times, you’re right to be cautious about jumping into something new. But web design is a career that’ll be around for a long, long time. It’s not just the fact that we’ll always need people to build websites that makes this field future-proof. You could build… Websites. Mobile apps. Web apps. Progressive web apps. You could specialize in… Graphic design. UX design. Web development. You could work for yourself. Build your own agency. Go work for someone else.

There’s a ton of flexibility in how you make a living as a designer. So if your interests change or your industry is impacted, that’s fine. Just pivot!

4. You Can Do It From Anywhere, Anytime

When people are nervous about traveling or living in densely packed cities, that’s not something that should worry you as a web designer. One of the benefits of being a web designer is that you can do it from anywhere you want and on your own schedule.

This is especially nice for anyone who has a family and needs a more effective way of managing it all at once, even when the kids aren’t in school or jobs out in the physical world are diminishing.

5. You’re in the Driver’s Seat

Let’s face it, it can be really stressful working for a company where you have little to no say about what goes on, how it gets done, and how much money you make for all your efforts. This is one of the reasons why freelancing is such an attractive option for many. You get to decide which content management system you build websites with. You get to decide who you work with. You get to set your hours of availability. You make the rules. And you know what? You can change them at any time. It’s all on you.

6. It Can Be a Lot of Fun

There’s some fascinating stuff coming down the line in digital design. For instance, augmented and virtual realities are really starting to pick up speed as ecommerce companies need a better way to allow customers to window-shop and try stuff on digitally.

AI is also bringing a lot of changes to the space. Not only can machine learning and language processing improve the way companies do business online, but they can also improve the way web designers work, too.

7. It Can Also Be Really Rewarding

Because you control your career as a web designer, you get to decide who you build websites for. So, what kinds of causes are you passionate about? Is there an industry you have close ties to and want to give back? This isn’t about working for free. This is about offering your professional design services to people you’re invested in and causes that get you excited.

Not only will it be easier to work for clients like these, but you’ll enjoy it more, too.

8. You Don’t Need to Go to School to Become a Designer

This is a common question for people wanting to leap into web design. While you should have some basic knowledge and skills when you start, you don’t need a degree in design or development to start making money.

One of the beautiful things about becoming a web designer is that you can learn as you go. Here are 5 free courses that’ll help you get to the next level. For instance, you can start as a freelancer, building websites from pre-made templates or themes. As you get more experience and pick up advanced design and coding skills, you can then branch out into specialized fields or areas of expertise.

Ready to Become a Web Designer?

There are many, many reasons to leap into web design in 2021. But are you ready? Before you get started, make sure you have a trusted set of resources to help you with the business side of becoming a web designer. Webdesigner Depot is a good place to start. You’ll learn things like:

And much, much more. When you’re ready, check out this 3-part business branding series where you’ll learn how to kick off your new web design business the right way.

 

Featured image via Unsplash.

Source

The post Should You Become a Web Designer in 2021? first appeared on Webdesigner Depot.


Source de l’article sur Webdesignerdepot

20 Best New Websites, January 2021

Here we are into a brand new year, and although we’re far from out of the woods yet, there is a feeling of renewed hope on many fronts.

In this first collection of the year, we have a mix of retrospectives, brand new ventures, and business as usual. There is an eclectic mix of styles on offer, from glossy and slick to minimalist and brutalist, but all confident and looking to a better world in the year ahead.

Clar

Brand strategists Clar have a simple but strong site. Aside from a few personnel profile shots and the odd bit of line animation, it is all text. The typography is good, and the use of color holds interest.

Ebb Dunedin

This boutique hotel, opening in March 2021 (COVID permitting), has bucked the usual luxury hotel trend and bravely gone for a more minimal design style to complement its interiors.

Aplós

Perfect for Dry January, Aplós is a new, non-alcoholic spirit that can be drunk on its own, with a mixer or in a cocktail. The site design and branding aesthetic is sophisticated calm.

Malala Fund COVID Initiative

Subtle color and simple line decorations keep this site for the Malala Fund’s COVID Initiative clean but warm and appealing.

Taubmans Chromatic Joy

This micro-site promoting Taubmans’ new paint color collection is bursting with color and makes a big nod to the Memphis style of the 1980s.

Myriad

Myriad video production agency’s site uses small amounts of bright colors really well. And they quote Eleanor Shellstrop.

The Ocean Cleanup

Cleaning all the plastic crap out of the oceanic garbage patches is a grim job, but it’s getting done, and The Ocean Cleanup site explains how and why in a not grim way.

Photo Vogue Festival

This site displaying the work and talks from Vogue Italia’s 2020 Photo Festival mixes a hand-drawn style with clean type and a strong grid.

Zero

Zero is a digital branding agency. Their site is glossy with lots of high-quality images, smooth transitions, and a clear structure. The background options are a fun touch.

Fluff

This site for cosmetics brand Fluff takes an old school approach to designing for different viewports — sticking a fullscreen background behind your mobile view for desktop sounds like a terrible idea, but here it works.

Patricia Urquiola

The new site for Patricia Urquiola design studio is bright, bold, and assured, inspiring confidence.

Breathing Room

Breathing Room describes itself as a volunteer creative coalition that designs spaces for black people to live without limits through art, design, and activism. The design radiates confidence and optimism.

A Year in Review

A microsite from Milkshake Studio, highlighting their work over the past year. Some good scrolling animation.

Umamiland

Umamiland is an animated interactive introduction to Japanese food, with links to Google search results for individual items or where to get them.

Acqua Carloforte

Carloforte is the town on the island of San Pietro, near Sardinia, and the scents of the island inspire the perfumes of Acqua Carloforte. Cue beautiful photography.

Eugene Ling

Eugen Ling’s portfolio site is simple and straightforward with little or no marketing-speak and a lovely, understated slider transition.

CWC Tokyo

Cross World Connections is an Illustration and Creative Agency based in Japan and represents illustrators from all over the world.

Lions Good News

Following the cancellation of the Cannes Lions Festival of Creativity in 2020, this site was set up to highlight good news in creativity during the pandemic. A carousel of paper flyers forms the main navigation and creates a lo-fi, DIY feel.

G!theimagineers

G!theimagineers is a production studio for events and entertainment. White lines on black, horizontal concertina navigation, and lots of circles.

Sgrappa

Sgrappa is handmade grappa with attitude, and this site has an uncompromising, in your face vibe.

Source

The post 20 Best New Websites, January 2021 first appeared on Webdesigner Depot.


Source de l’article sur Webdesignerdepot

SAP et Microsoft élargissent leur partenariat et intègrent Microsoft Teams dans les solutions SAP

WALLDORF, Allemagne, et REDMOND, Washington – 22 janvier 2020 – SAP SE (NYSE : SAP) et Microsoft Corp. ont annoncé leur intention d’intégrer Microsoft Teams à la suite de solutions intelligentes de SAP. Les sociétés ont également officialisé l’extension d’un partenariat stratégique existant afin d’accélérer l’adoption de SAP S/4HANA® sur Microsoft Azure. Ce partenariat s’appuie sur un engagement commun des entreprises à simplifier et à rationaliser la migration des clients vers le cloud.

« Les nouvelles méthodes de travail, de collaboration et d’interaction transforment complètement notre mode de fonctionnement », a déclaré Christian Klein, CEO de SAP et membre du conseil d’administration. « En intégrant Microsoft Teams dans notre portefeuille de solutions, nous porterons la collaboration à un niveau supérieur, en déterminant ensemble l’avenir du travail et en permettant une entreprise sans friction. Notre partenariat de confiance avec Microsoft est axé sur la progression continue du succès client. C’est pourquoi nous développons également l’interopérabilité avec Azure ».

Beaucoup de choses ont changé au cours de l’année passée, le travail est devenu plus virtuel, ce qui accroît le recours à Microsoft Teams pour les réunions, la communication et la collaboration. Pour faciliter ces changements commerciaux et sociétaux, SAP et Microsoft mettent en place de nouvelles intégrations entre Microsoft Teams et les solutions SAP, telles que SAP S/4HANA, les offres SAP® SuccessFactors® et SAP Customer Experience. Cela permettra d’innover, d’accroître la productivité et l’engagement des employés, d’offrir un apprentissage collaboratif et de soutenir la croissance mondiale. Ces intégrations sont prévues pour la mi-2021.

« Le dossier de la transformation numérique n’a jamais été aussi urgent », a déclaré Satya Nadella, CEO de Microsoft. « En associant la puissance d’Azure et de Teams aux solutions de SAP, nous aiderons davantage d’organisations à exploiter la puissance du cloud afin qu’elles puissent s’adapter et innover plus rapidement à l’avenir. »

Les entreprises étendent également leur partenariat de cloud computing annoncé en 2019, afin d’introduire de nouvelles offres d’automatisation et d’intégration du cloud pour SAP S/4HANA sur Microsoft Azure. Ensemble, Microsoft et SAP offrent de nouvelles possibilités pour gérer une entreprise critique sur Azure tout en aidant les clients à moderniser leurs applications d’entreprise. SAP et Microsoft proposeront à leurs clients :

  • Une Simplification du passage des éditions on premise de l’ERP SAP à SAP S/4HANA sur le cloud. En plus des plans de route spécifiques à l’industrie vers le cloud et les architectures de référence, SAP et Microsoft continueront à co-innover autour de SAP S/4HANA sur Azure.
  • Des engagements conjoints élargis avec les clients et les partenaires. En plus du travail d’intégration des produits, SAP, Microsoft et les partenaires intégrateurs de systèmes continueront à fournir aux clients des feuilles de route numériques pour l’entreprise. Cela inclut des architectures de référence immédiates et exploitables et des conseils techniques pour aider les clients dans leur migration vers le cloud.
  • Des investissements accrus dans les plates-formes et les infrastructures. Les entreprises poursuivront le développement des migrations automatisées, l’amélioration des opérations, le contrôle et la sécurité.

Les clients privilégient généralement Azure pour le passage de SAP S/4HANA on-premise vers le cloud.

« Dans le cadre de notre transformation globale, nous sommes passés à SAP S/4HANA », a déclaré John Hill, chief information officer et senior vice president of Business Planning de Carhartt. « L’utilisation de Microsoft Azure nous apporte la rapidité, la disponibilité, l’évolutivité et l’élasticité dont nous avons besoin pour une meilleure visibilité et une meilleure efficacité dans notre activité. La pandémie a frappé alors que nous étions au milieu de notre mise en œuvre de SAP. En utilisant Teams, nous avons donc pu continuer à travailler sur le projet, respecter le calendrier et tenir tout le monde informé. La combinaison de SAP et de Microsoft a été particulièrement utile dans une période difficile ».

« SAP S/4HANA nous a donné une visibilité en temps réel sur notre stock, ce qui est crucial pour nous en tant que société de vente au détail de produits pharmaceutiques et de soins de santé pendant la pandémie », a déclaré Francesco Tinto, Alliance’s senior vice president et global chief information officer. Walgreens Boots Alliance. « Nous avons choisi d’utiliser SAP S/4HANA sur Azure en raison de sa souplesse et de sa flexibilité, qui nous permettent de développer ou de réduire rapidement nos activités pour répondre aux besoins du marché. Nous avons désormais accès à nos données en un seul endroit, ce qui nous permet d’offrir la meilleure expérience possible à nos clients en ligne et dans nos magasins. Les équipes Microsoft associées aux solutions SAP nous ont aidés à surmonter les difficultés liées à la continuité des activités et ont permis à nos employés de collaborer très efficacement malgré le passage du travail de bureau au travail à distance ».

« Lorsqu’il s’agit pour nos clients de livrer des équipements de protection individuelle, nous ne pouvons pas être en retard, c’est pourquoi nous comptons sur SAP et Microsoft pour nous fournir le support numérique qui est essentiel au bon fonctionnement de notre chaîne d’approvisionnement », a déclaré Helge Brummer, vice president of Technical Infrastructure, Support & Operations de Coats. « L’association des équipes Microsoft et de nos solutions SAP a permis à nos employés de travailler de n’importe où tout en garantissant la livraison des commandes à nos clients dans les délais, en soutenant les personnes qui risquent leur vie en travaillant en première ligne ».

La reconnaissance par SAP d’Azure pour la migration vers le cloud ERP se traduit par des commentaires positifs des clients sur la collaboration entre les entreprises. SAP et Microsoft continueront à simplifier la migration et à renforcer la confiance des clients dans la gestion de leurs entreprises numériques dans le cloud. Par ailleurs, de nombreux clients expriment le souhait de maintenir des environnements multi-clouds. SAP poursuit sa politique de longue date de soutien au choix pour les clients qui demandent des alternatives basées sur les besoins de l’entreprise.

SAP et Microsoft ont récemment annoncé une mise à jour pour permettre aux clients de concevoir et d’exploiter des solutions intelligentes de chaîne d’approvisionnement numérique et d’industrie 4.0 dans le cloud et à la marge.

Visitez le SAP News Center. Suivez SAP sur Twitter @SAPNews.

 

The post SAP et Microsoft élargissent leur partenariat et intègrent Microsoft Teams dans les solutions SAP appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com

SAP et Microsoft élargissent leur partenariat et intègrent Microsoft Teams dans les solutions SAP

WALLDORF, Allemagne, et REDMOND, Washington – 22 janvier 2020 – SAP SE (NYSE : SAP) et Microsoft Corp. ont annoncé leur intention d’intégrer Microsoft Teams à la suite de solutions intelligentes de SAP. Les sociétés ont également officialisé l’extension d’un partenariat stratégique existant afin d’accélérer l’adoption de SAP S/4HANA® sur Microsoft Azure. Ce partenariat s’appuie sur un engagement commun des entreprises à simplifier et à rationaliser la migration des clients vers le cloud.

« Les nouvelles méthodes de travail, de collaboration et d’interaction transforment complètement notre mode de fonctionnement », a déclaré Christian Klein, CEO de SAP et membre du conseil d’administration. « En intégrant Microsoft Teams dans notre portefeuille de solutions, nous porterons la collaboration à un niveau supérieur, en déterminant ensemble l’avenir du travail et en permettant une entreprise sans friction. Notre partenariat de confiance avec Microsoft est axé sur la progression continue du succès client. C’est pourquoi nous développons également l’interopérabilité avec Azure ».

Beaucoup de choses ont changé au cours de l’année passée, le travail est devenu plus virtuel, ce qui accroît le recours à Microsoft Teams pour les réunions, la communication et la collaboration. Pour faciliter ces changements commerciaux et sociétaux, SAP et Microsoft mettent en place de nouvelles intégrations entre Microsoft Teams et les solutions SAP, telles que SAP S/4HANA, les offres SAP® SuccessFactors® et SAP Customer Experience. Cela permettra d’innover, d’accroître la productivité et l’engagement des employés, d’offrir un apprentissage collaboratif et de soutenir la croissance mondiale. Ces intégrations sont prévues pour la mi-2021.

« Le dossier de la transformation numérique n’a jamais été aussi urgent », a déclaré Satya Nadella, CEO de Microsoft. « En associant la puissance d’Azure et de Teams aux solutions de SAP, nous aiderons davantage d’organisations à exploiter la puissance du cloud afin qu’elles puissent s’adapter et innover plus rapidement à l’avenir. »

Les entreprises étendent également leur partenariat de cloud computing annoncé en 2019, afin d’introduire de nouvelles offres d’automatisation et d’intégration du cloud pour SAP S/4HANA sur Microsoft Azure. Ensemble, Microsoft et SAP offrent de nouvelles possibilités pour gérer une entreprise critique sur Azure tout en aidant les clients à moderniser leurs applications d’entreprise. SAP et Microsoft proposeront à leurs clients :

  • Une Simplification du passage des éditions on premise de l’ERP SAP à SAP S/4HANA sur le cloud. En plus des plans de route spécifiques à l’industrie vers le cloud et les architectures de référence, SAP et Microsoft continueront à co-innover autour de SAP S/4HANA sur Azure.
  • Des engagements conjoints élargis avec les clients et les partenaires. En plus du travail d’intégration des produits, SAP, Microsoft et les partenaires intégrateurs de systèmes continueront à fournir aux clients des feuilles de route numériques pour l’entreprise. Cela inclut des architectures de référence immédiates et exploitables et des conseils techniques pour aider les clients dans leur migration vers le cloud.
  • Des investissements accrus dans les plates-formes et les infrastructures. Les entreprises poursuivront le développement des migrations automatisées, l’amélioration des opérations, le contrôle et la sécurité.

Les clients privilégient généralement Azure pour le passage de SAP S/4HANA on-premise vers le cloud.

« Dans le cadre de notre transformation globale, nous sommes passés à SAP S/4HANA », a déclaré John Hill, chief information officer et senior vice president of Business Planning de Carhartt. « L’utilisation de Microsoft Azure nous apporte la rapidité, la disponibilité, l’évolutivité et l’élasticité dont nous avons besoin pour une meilleure visibilité et une meilleure efficacité dans notre activité. La pandémie a frappé alors que nous étions au milieu de notre mise en œuvre de SAP. En utilisant Teams, nous avons donc pu continuer à travailler sur le projet, respecter le calendrier et tenir tout le monde informé. La combinaison de SAP et de Microsoft a été particulièrement utile dans une période difficile ».

« SAP S/4HANA nous a donné une visibilité en temps réel sur notre stock, ce qui est crucial pour nous en tant que société de vente au détail de produits pharmaceutiques et de soins de santé pendant la pandémie », a déclaré Francesco Tinto, Alliance’s senior vice president et global chief information officer. Walgreens Boots Alliance. « Nous avons choisi d’utiliser SAP S/4HANA sur Azure en raison de sa souplesse et de sa flexibilité, qui nous permettent de développer ou de réduire rapidement nos activités pour répondre aux besoins du marché. Nous avons désormais accès à nos données en un seul endroit, ce qui nous permet d’offrir la meilleure expérience possible à nos clients en ligne et dans nos magasins. Les équipes Microsoft associées aux solutions SAP nous ont aidés à surmonter les difficultés liées à la continuité des activités et ont permis à nos employés de collaborer très efficacement malgré le passage du travail de bureau au travail à distance ».

« Lorsqu’il s’agit pour nos clients de livrer des équipements de protection individuelle, nous ne pouvons pas être en retard, c’est pourquoi nous comptons sur SAP et Microsoft pour nous fournir le support numérique qui est essentiel au bon fonctionnement de notre chaîne d’approvisionnement », a déclaré Helge Brummer, vice president of Technical Infrastructure, Support & Operations de Coats. « L’association des équipes Microsoft et de nos solutions SAP a permis à nos employés de travailler de n’importe où tout en garantissant la livraison des commandes à nos clients dans les délais, en soutenant les personnes qui risquent leur vie en travaillant en première ligne ».

La reconnaissance par SAP d’Azure pour la migration vers le cloud ERP se traduit par des commentaires positifs des clients sur la collaboration entre les entreprises. SAP et Microsoft continueront à simplifier la migration et à renforcer la confiance des clients dans la gestion de leurs entreprises numériques dans le cloud. Par ailleurs, de nombreux clients expriment le souhait de maintenir des environnements multi-clouds. SAP poursuit sa politique de longue date de soutien au choix pour les clients qui demandent des alternatives basées sur les besoins de l’entreprise.

SAP et Microsoft ont récemment annoncé une mise à jour pour permettre aux clients de concevoir et d’exploiter des solutions intelligentes de chaîne d’approvisionnement numérique et d’industrie 4.0 dans le cloud et à la marge.

Visitez le SAP News Center. Suivez SAP sur Twitter @SAPNews.

 

The post SAP et Microsoft élargissent leur partenariat et intègrent Microsoft Teams dans les solutions SAP appeared first on SAP France News.

Source de l’article sur sap.com