Nomination obligatoire d’un DPO, sécurisation des données sensibles… Les acteurs publics sont particulièrement impactés par le règlement européen alors qu’ils doivent mener de front la généralisation à l’open data. Un retard est d’ores et déjà à prévoir chez les collectivités locales de taille modeste.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.