Pourquoi l’alliance Broadcom-Qualcomm est un danger mortel pour Intel

Depuis le renoncement d’Intel à s’allier avec Apple sur les iPhones en 2005, le fondeur cumule les déconvenues sur un secteur en croissance : celui des smartphones. La fusion possible entre Broadcom et Qualcomm le positionne face à une menace urgente et réelle.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.