Le nouveau règlement sur la protection des données personnelles pose la question de la qualification juridique des éditeurs. Les aménagements contractuels et techniques pour se mettre en conformité représentent aussi un coût non négligeable pour les petits acteurs.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.