L’entreprise aurait payé 100.000 dollars aux hackers pour qu’ils gardent le silence. Une idée qui provenait du responsable de la sécurité informatique, qui a depuis été licencié.


Source de l’article sur 01Net

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.