Microsoft plombé par une lourde charge fiscale malgré de bons chiffres

L’entrée en vigueur de la réforme fiscale aux Etats-Unis a conduit Microsoft à passer une charge de 13,8 milliards de dollars qui a entraîné une perte nette de 6,3 milliards. Sans cet élément exceptionnel, le quatrième trimestre a dépassé les prévisions.
Source de l’article sur ZDNet

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.